mardi 9 octobre 2012

Attaques mondialistes contre le Vaudou en sol haïtien

La Jérusalem des Terres Froides s'était donné comme but premier d'aborder l'indépendance du Québec d'un point de vue "ésotérique" ou considérant que le métapsychique est un fait scientifique, mais il semble que la place ait été investie par les loas vaudou. Ils s'imposent comme lors d'une crise de chevauchement ou "possession" et la JTF se voit dans l'obligation de revenir sur le sujet.

Alors qu'avec les affaires de Marbial et d'Alexandre Junca, on met en relief les attaques mondialistes contre le Vaudou pour les esprits occidentaux, l'article qui est présenté ici parle des attaques mondialistes sur le sol haïtien. Il ne saurait être plus clair avec sa conclusion : "Qu’une fin définitive soit mise aux persécutions hystériques et incessantes des sectes religieuses importées qui outrepassent leur droit à la vie et à l’hospitalité qu’ils reçoivent sur le territoire de notre pays".

Ces "sectes religieuses importées" sont la plupart du temps les évangélistes états-uniens, qui se démarquent toujours par leur agressivité envers les traditions ancestrales des autochtones. Ceux qui sont installés dans le grand nord canadien ne cessent de diaboliser le shamanisme inuït, ceux qui sont au Guatemala attaquent les croyances mayas (comme on peut le constater ici à partir de 6 min, 54) et ceux qui sont en Haïti n'y font pas exception. Ces évangélistes sont une arme de déculturation des populations pour mieux les soumettre aux grands diktats mondialistes, travaillant souvent de connivence avec la CIA et le reste des services secrets atlantistes. Rappelons que ces groupes existent également au Québec comme on peut le voir ici.

D'après l'article, il semble qu'un certain nombre des élites haïtiennes, dont des policiers en région éloignée, soient de mèche avec les mondialistes. Ce qui est plus que probable, la corruption étant l'arme de prédilection du mondialisme. Ce sont ces élites locales que les "sectes religieuses importées" cherchent à convertir pour ensuite les diriger contre le Vaudou, la source de l'identité haïtienne profonde.

---Haiti-Vodou : Pétition contre des persécutions religieuses et l’abrogation de l’article 297 de la constitution de 1987---


Publié dans AlterPresse le 8 octobre 2012

Pétition promue par la Konfederasyon Nasyonal Vodouizan Ayisyen (KNVA)
Document transmis à AlterPresse le 7 octobre 2012

AMENDEMENT CONSTITUTIONNEL ET PERSÉCUTIONS RELIGIEUSES
PÉTITION

1. Le 19 juin 2012, le Président Martelly promulguait dans le journal officiel Le Moniteur un amendement constitutionnel préparé sous le gouvernement Préval, voté et approuvé en catimini par les deux chambres.

2. Cet amendement est déplorable quand on considère qu’il abroge l’Article 297 qui effectivement signait l’arrêt de « toutes les Lois, tous les Décrets-Lois, tous les Décrets restreignant arbitrairement les droits et libertés fondamentaux des citoyens notamment : a) Le Décret-Loi du 5 septembre 1935 sur les croyances superstitieuses… ».

Soulignons le fait que la loi de 1935 avait fait de tout vodouisant un hors-la-loi durant cinquante-deux douloureuses années.

3. Les arguments rendus par le gouvernement sont trompeurs. Ce n’est pas le décret-loi promulgué par le Président Aristide en 2004 déclarant le Vodou religion nationale qui protégera les pratiquants des zones reculées de notre pays, historiquement persécutés, opprimés et sujets à l’appréciation subjective des CASECs locaux.

4. La preuve de ce que nous avançons ici est que depuis cet amendement, bon nombre d’attaques ont été perpétrées contre des Vodouisants, notamment l’arrestation arbitraire et injustifiée, le 14 août 2012, du houngan Jean Raymond, connu sous le nom de Zaza, gardien du Bois Caïman.

Nous, signataires de cette pétition, exigeons : · Que la dignité pleine et entière soit immédiatement rendue au Vodou en tant que Traditions culturelles et religieuses du peuple haïtien ;

· Que le Bois Caïman soit enfin consacré en tant que lieu de la concrétisation de l’âme de nos aïeux qui forgèrent la nation haïtienne.

· Qu’une fin définitive soit mise aux persécutions hystériques et incessantes des sectes religieuses importées qui outrepassent leur droit à la vie et à l’hospitalité qu’ils reçoivent sur le territoire de notre pays ;

· Le retrait pur et simple de cette abrogation infâme ;

· La libération immédiate de tous les Vodouisants injustement incarcérés sous de nombreux prétextes fallacieux, vils et méchants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire