mardi 2 avril 2013

Le sadisme de la secte soralienne et SoraloFolaso l'usurpateur

La guerre entre la Jérusalem des Terres Froides et le soralisme se poursuit, avec un nouveau crétin dans le décor : SoraloFolaso.

---

Lorsque j'ai publié mon article sur Michel Collon et les soraliens, un sympathique anonyme m'a envoyé le lien vers une excellente vidéo Youtube. C'est un gars qui raconte en gros plan devant caméra ce qu'il a vécu à la conférence de Soral avec Adinolfi de Casapound à Nice le 10 mars dernier. Dès le début de la séance des questions, il en a posé une qui n'a pas plu au "boxeur dans la paix des opiacés" ("une toute autre démarche", faut le savoir !) et la réaction fut révélatrice de l'attitude de petit gourou à l'autoritarisme maladif, comme nous l'avait déjà dit Mukuna. Mais maintenant, ce n'est plus du "Soral hors caméra", pour reprendre le mot du Belge, mais du Soral devant caméra.

J'ai déjà cité dans mon article sur les soraliens et Annie Lacroix-Riz cette vidéo dont je parle actuellement car la conclusion de son auteur rejoint la mienne sur le plaisir sadique qu'éprouve le "grand sheikh chauve" à manipuler son groupuscule et à s'en prendre systématiquement à ceux qu'il a pris en grippe (quand il ne s'en prend pas directement à son auditoire). Je pensais à l'origine que cette vidéo était le fait de "monsieur SoraloFolaso" mais par L'Encyclopédie du soralisme, j'ai su qu'elle provient en fait de HWFRANCE sur Dailymotion.

Pensant que SoraloFolaso était l'auteur de la vidéo concernée, je lui ai écrit pour lui exprimer mon approbation et mon soutien. Celui-ci m'a répondu qu'il n'était pas l'auteur, qu'il avait repris cette vidéo de quelqu'un qui, bizarrement, l'avait publié quelques jours plus tôt et qui ensuite l'avait retiré et avait fermé son compte. SoraloFolaso est même allé jusqu'à m'écrire : " J'ai simplement conversé avec l'auteur qui m'a autorisé à mettre en ligne sa vidéo. (droits d'auteur à moi)" (copié-collé de la réponse qu'il m'a envoyé). Puis j'ai vu le lien vers Dailymotion sur l'ex-Dans la peau d'Alain Soral. Ce qui signifie que SoraloFolaso m'a menti et qu'il a volé l'oeuvre de quelqu'un d'autre. Le relai de vidéos sans indication de l'original, c'est malhonnête, surtout quand il s'agit d'une cause importante comme nous débarrasser du soralisme.

D'ailleurs, dans une suite de sa première vidéo, l'auteur (devenu HWFRANCE1) s'en prend vertement à SoraloFolaso. Mais celui-ci n'a pas bronché. Il a repris la partie 2 de la charge de HWFRANCE1 contre le soralisme sur son compte Youtube mais en l'escamotant des deux premières minutes où l'auteur se présente ! Nous sommes ici devant un cas caractérisé d'usurpation et de manipulation de la part de SoraloFolaso. Ce qui est vraiment étrange, c'est qu'à la première vidéo de cette chaîne Youtube que j'ai relayé ici (à mon second coup de gueule contre Soral), celui-ci avait eu l'honnêteté de reconnaître qu'il n'en était pas l'auteur. Il reste que la personne qui se cache derrière le Youtube SoraloFolaso n'est pas conséquente de ses gestes et de son attitude; elle est de même nature que ce Soral qu'elle dénonce par vidéos piquées interposées et HWFRANCE1 a bien raison d'être fâché contre elle.

La vidéo de HWFRANCE raconte que son auteur s'est rendu à la conférence de Nice, qu'il a posé une question sur la Russie actuelle, Poutine, les États-Unis et le mondialisme, qu'il a reçu une réponse juste et posée d'un Adinolfi intéressé, puis une réaction d'hostilité affiché de la part du "mystique authentique qui mérite son salut parce qu'il rassemble les gens".

HWFRANCE a eu la bonne idée de publier sa vidéo rapidement après l'évènement. Ce qui fait que lorsque, une dizaine de jours plus tard, E&R a présenté la conférence complète, nous avons pu vérifier les dires et constater que cela s'est passé comme on nous l'a rapporté. Qui plus est, c'est à la première intervention de la séance des questions (les 12 premières minutes de la seconde partie), ce qui évite de nous taper toute la vidéo. Et cela fait encore plus mal paraître Soral car il perd les pédales dès la première question et Adinolfi y a vite compris que le ton est donné pour le reste de la séance.

La réaction de Soral à la question sur Poutine a deux précédents. Pour commencer lors de sa première conférence en duo avec "Saint-Georges", il y a une petite altercation dans le public. Une fille exprime son inquiétude par rapport à notre exposition aux ondes électromagnétiques et un mec tente de la faire taire. Sans les voir dans le champ de la caméra, on perçoit aisément que l'homme est désagréable et mal avisé. Alors Soral intervient, à juste titre, mais il ne peut s'empêcher de déraper et, d'une intervention justifiée envers UNE personne, il finit par dire que LES gens doivent se taire "parce qu'ils n'ont rien fait", qu'ils sont de petits merdeux qui prennent tout pour acquis, etc. Ensuite, à la conférence d'Hong Kong, c'est en réaction à quelques sympathisants de Jean-Luc Mélenchon que Soral en arrive à dire : "J'estime que je suis plus formé que vous, et moi je veux passer par un processus révolutionnaire et faire votre bien malgré vous, parce que bien souvent vous ne savez pas ce qui est bon pour vous". Cette fois, c'est le même scénario mais en pire car l'impulsion première de Soral n'est pas justifiée. Nul ne peut nier que la question posée était légitime et même si celle-ci devait être le piège d'un "enfumeur sunnite crypto-wahhabite pro-Tchétchènes anti-Poutine", Soral se devait d'y répondre avec tout le respect que mérite une question légitime. À la limite, Soral aurait pu rétorquer : "J'aimerais bien voir vos références pour affirmer cela de Poutine" que cela aurait été mieux que ce dérapage où il s'est encore une fois rabaissé dans l'invective bête et gratuite, pour ne pas dire l'intimidation par l'exaltation de son petit fan-club.

Au visionnement de la séance des questions sur E&R, on constate par soi-même le dérapage de Soral. À sa première vidéo, HWFRANCE ne nous avait pas dit que dans sa réaction, le "sociologue de la drague" en était venu à évoquer son sujet-fétiche; alors que la question fut sur Vladimir Poutine et ses accointances, réelles ou supposées, avec l'oligarchie états-unienne, "Poupeto-c'est-moi" en est venu à parler de Martin Luther King et ses pratiques "d'aller aux putes" y assouvir des désirs sadiques avec fouet, pour ensuite enchaîner avec Gandhi et sa prédilection pour les jeunes pré-pubères. Ce qui, bien sûr, n'a aucun rapport avec la question très sérieuse du président russe et la finance US mais en plus, est révélateur de l'homme et ses intérêts pour la sexualité "non-conventionnelle"; lui qui a voulu publier une "sociologie du maquereau", qui nous a parlé du "satanisme" de la Fistinière, de ses prétentions à avoir fait "exploser" son score de "700 conquêtes", d'avoir révélé qu'il a couché avec la femme Guillon, etc (et ce sans compter toutes les fois où E&R revient sur les Femen). Mais bon, HWFRANCE1 nous explique également "le monde des putes" de Soral dans sa seconde vidéo.

Pour le reste, lorsque je regarde la réaction de l'animateur des "Non-Alignés" pendant la réponse de Soral avec Luther King et Gandhi, contrairement à l'homme de Dailymotion, je ne pense pas que celui-ci avait un sourire de satisfaction. Comme "Barnac le borgne" sur L'Encyclopédie du soralisme, je constate qu'il sourit mais qu'il s'agit davantage d'un sourire gêné qu'autre chose. Je reprend ici le mot de Barnac:
Cette conférence a vraiment été une cata pour l’image de Soral au sein de la dissidence et c’est très bien. Son attitude de mépris à l’égard de l’intervenant et surtout la « réponse » qu’il lui a donné ont montré plusieurs facettes de sa personnalité et de ces motivations qui sont accablantes pour le personnage. A mon avis, il sera bien dur pour l’équipe soralienne de faire oublier le comportement insupportable du maître poupeto.
Juste après la réponse violente de Soral à un intervenant, il y a un gros blanc 11:25.
On voit que l’animateur des « non alignés » sourie mais je pense qu’il s’agit plus d’un sourire gêné. « Un autre volontaire » lance t-il pour détendre l’ambiance de la salle sérieusement plombée par la réponse inutilement agressive de Soral, craignant sans doute que le public se refuse désormais à poser la moindre question de peur d’être humilié de la même façon. Soral s’en rend sans doute compte puisque c’est à ce moment qu’il se tourne vers l’animateur pour se justifier par « non mais c’est vrai hein… c’est insupportable ce genre de petit con heuuu… ils veulent toujours te dire heuuuuuuu….. ». Sa réaction est typique de l’excité qui se rend compte qu’il est peut être allé trop loin, mais qui essais de faire bonne figure. Il semble d’ailleurs chercher l’approbation d’Adinolfi qu’il ne trouve pas (celui ci ne dis rien et ne laisse rien paraître, mais on sent quand même quelque chose de pas très aimable pour Soral).
Quand à Adinolfi lui-même, dans toutes les vidéos où il est en duo avec le "survivaliste marxiste" (y compris la vidéo de la veille de la conférence), il semble s'y emmerder profondément. J'ai l'impression qu'il a compris assez vite qu'il servait de faire-valoir pour le "patron" des soraliens et comme il ne voulait pas se le mettre à dos (car après tout, il est là en tant que représentant de Casapound), il a fermé sa gueule et laisser le "virtuose du logos" faire son show. D'ailleurs, dans toutes les vidéos on voit Adinolfi bailler constamment et se remuer d'ennui sur sa chaise, de même pour le "non-aligné" à la séance des questions. C'est à croire qu'ils se font "vampiriser" par le baratin du "mystique authentique", qui lui vit aux dépends de ceux qui l'écoute...

---

Donc pour résumer, il y a eu une conférence de Soral et Adinolfi à Nice le 10 mars dernier. Quelqu'un y a posé une question au "boxeur hégélien" qui s'est mis à déraper verbalement, ce mec a raconté son histoire en vidéo et celle-ci fut piraté par SoraloFolaso. Après la parution de la conférence par E&R, les dires ont pu être vérifiés et sous le nom HWFRANCE1, l'auteur de la première vidéo revient sur le soir de la conférence dans une seconde vidéo, également piraté par SoraloFolaso. L'auteur fait alors cette autre vidéo où il vise cette fois SoraloFolaso. Mais il y a également un autre développement dans toute cette affaire. Dans le forum d'E&R qui accompagne la vidéo de la conférence, un soralien a écrit à propos de "ces petits cons qui, sur le net, veulent faire passer Soral pour une secte". Un développement intéressant car démonstratif et impliquant autant la Jérusalem des Terres Froides que les autres anti-Soral comme HWFRANCE1 et L'Encyclopédie du soralisme.

Ce nouveau développement commence par un exemple typique du sadisme soralien. Un certain "Max" écrit que la réponse de Soral fut une "tuerie". Constatez par vous-même :
La deuxième partie vers 10:00 est une tuerie. Mangez c’est gratuit. On dirait un match de boxe. Un manipulateur - Crient au loup les opposants à Soral. Mais voyons un manipulateur ne répondrais pas comme ça à un public. Le passage où il peste sur "les questions des petits cons" alors que les micros sont branchés, c’est quand même une tuerie :)
Remarquez l'insistance du commentateur avec l'emploi à deux reprises du mot "tuerie" et le smiley accompagnant le tout. Cette expression "une tuerie" rejoint ce que j'ai déjà écrit sur le sadisme de l'humour mortifère soralien avec les "ferme-là physiquement à tout jamais" dieudonesques et les "Ils sont malades ? Qu'ils crèvent !" choronesques. Mais surtout, un certain "diffé" répond à "Max" et aborde la question des opposés à Soral qu'en grand spécialiste, il divise en deux groupes bien distincts. Encore une fois, constatez par vous-même :
@Gabin
La personne qui a posé la première question est un emmerdeur qui poste de fausses vidéos de soral sur youtube et dailymotion (sous le pseudo de soralofolaso). Il se décrédibilise totalement quand il met des liens de vidéos d’ulcan (ennukan selon Seba) si tu vois ce que je veux dire. Je penses que Soral doit savoir que des trolls s’invitent à ses conférences. En tout cas il l’a bien remis à sa place.
Maintenant parmi les personnes qui critiquent Soral, je les diviserais en deux catégories. Celles qui ont une idéologie à peu près cohérente (ils critiquent le lobby ce qui est central) mais pas la même que Soral. On trouveras des catholiques, nationalistes et d’autres (contre-info, hervé ryssen). A la limite ça sert à rien de se chamailler avec eux.
Ensuite il y a les petits cons qui essayent de faire passer ER pour une secte, prétendent que Soral est un névrosé antisémite, et qui ne l’attaquent jamais sur le fond. Ces trolls ont malheureusement infesté le net.
Évidemment, en tant que soralien décérébré, "diffé" ne peut réellement comprendre ce qui se passe et les enjeux en cours mais il essaye de placer son mot sur ce tir groupé que l'on peut voir depuis quelques temps contre "l'homme aux quatre PMEs". Il confond SoraloFolaso avec HWFRANCE1, ce dernier répond copieusement à "diffé" et cela m'amène également à lui répondre car je suis aussi concerné. Moi aussi je reproche à E&R de devenir une secte et je prédis qu'avant longtemps cette "association de métapolitique" se retrouvera dans la liste de la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (Miviludes) et nous verrons des témoignages d'anciens soraliens à l'Union Nationale des associations de Défense des Familles et de l'Individu Victimes de Sectes (Unadfi). J'entends déjà les soraliens hurler au complot "wahhabite-maçonnique-talmudique-trotskyste-protestant-satanique-dajjal-vatican", à l'unisson avec Alain Bonnet de Soral le majnoun, le possédé par les mauvais esprits.

Selon la logique de "diffé", il faut "critiquer le lobby" pour être cohérent (c'est "central"). Si je critique le "lobby", suis-je donc cohérent même si j'attaque Soral et maintient qu'E&R est une secte ? Qu'importe. Pour la "névrose antisémite", j'ignore où "diffé" est allé cherché ça et pour le "ils ne l'attaquent jamais sur le fond", c'est tout-à-fait le contraire, les opposants à Soral l'attaquent précisément en raison des motivations profondes de l'homme qui ne sont pas aussi généreuses et désintéressés qu'il cherche à nous le faire croire. Soral reproche à Michel Collon d'être un "petit joueur" mais on connaît la vraie raison derrière son propos, Soral reproche à Annie Lacroix-Riz son "stalinisme" mais là aussi, on sait ce qui en est réellement. Le "diffé" est tellement zombifié par son "mystique boxeur survivaliste hégélien" qu'il ne réalise pas, même en les ayant en pleine face, que les critiques rigoureuses contre l'homme ne sont que ça, des attaques sur le fond.

Ceci dit, "diffé" fait un grand aveu aux coalisés contre le "grand sheikh chauve". Il dit que ceux qui dénoncent E&R comme étant une secte "ont infesté le net". Il reconnaît donc l'existence d'un tir groupé contre son "patron". Le "diffé" les qualifie de "trolls" mais il n'en est rien; contrairement aux soraliens assidus d'E&R, qui font dans l'injure et les "ferme-là physiquement à tout jamais" pour un rien, la preuve de l'accusation est froidement démontrée et elle est solide comme du béton armé. En fait, les anti-Soral n'ont aucune preuve à fournir : Soral s'enfonce tout seul et il amène par lui-même à constater que son entourage est un destructive cult.

À la suite de "Max" et de "diffé", un autre soralo-crétin n'a pas pu s'empêcher de faire dans le délire contre les anti-Soral. Après "diffé" et son propos erroné sur SoraloFolaso, "ty" nous balance :
La personne ayant posé la première question ,on la connaissait déjà de notre côté,bien qu’elle l’ignorait,ses vidéos sont en partie reprise sur YouTube par SoraloFolaso,s’étant déplacé de son lieu de domicile specialement pour la conférence de Nice,elle est en ce moment en train de rager en postant des vidéos de réponses sur le "cas Soral" ,à n’en pas douter un crypto wahhabo-moudjahidin du net detestant Poutine car en guerre contre ses frères takfiristes Tchétchénes,qui d’ailleurs ne verront pas la fin de la décennie au rythme auquel ils se font effacer,.
Eh oui, selon ce grand dissident de "ty", HWFRANCE1 serait, "à n'en pas douter., un  crypto wahhabo-moudjahidin du net detestant Poutine car en guerre contre ses frères takfiristes Tchétchénes". Cela fait penser au "grand sheikh chauve" quand il accuse Tariq Ramadan d'être un mondialiste au service de "l'Empire Judéo-Islamo-Trotskiste des Qatari anglo-américains". L'acolyte utilise ici le même truc que son maître qui consiste à aligner le plus de qualificatifs possible dans le laps de temps le plus court afin d'être sûr qu'il ne rien de bien de la personne qui est visée. Idem avec "diffé", dont HWFRANCE1 rappelle à juste titre que l'expression "petit con" ne provient pas de ce soralien mais que celui-ci singe son "grand gourou dissident", qui lui utilise cette expression à tout vent. "Diffé" ne fait que répéter le conditionnement pavlovien acquis de son maître. D'ailleurs, dans la vidéo de la conférence de Nice, c'est justement cette expression qu'il utilise pour rétorquer à celui qui a posé la question embarrassante : "les petits cons" (ce qui va presque de soi puisque Soral est dans la cinquantaine et s'adresse à des jeunes début vingtaine). Et après on viendra me dire que le soralisme n'est pas une secte !

J'aime bien l'expression "Jim Jones en carton-pâte" de HWFRANCE1. Mais je pense que ça reste Raël celui à qui Soral ressemble le plus. Ils sont tous les deux le même produit : ils sont des créations médiatiques dont les créateurs se sont lassés et qui les ont abandonnés à eux-même, comme ces chiens qu'on abandonne dans un champ perdu ou en forêt. Les deux ont cherché à survivre grâce au petit fan-club qui reste de leur ancienne "gloire", avec marchandisation de pacotilles à un prix exorbitant (le DVD de boxe, la BD Yacht People et les chandails "quenelle", difficile de faire pire) et tous deux s'enferment dans un microcosme clôt coupé du réel. Le verdict est sans appel : Oui, E&R et le soralisme sont une secte, dans le sens péjoratif et destructeur du terme. Oui, Soral et sa bande sont plus proches du crime organisé que d'un acte d'héroïsme envers l'humanité. Oui, la figure du chef est si centrale dans le groupe qu'il peut finir par en venir aux pires extrémités (idem pour Raël, dont la dangerosité du groupuscule est très sous-estimée, comme le rappelle Maryse Péloquin dans Raël : Voleur d'âmes, Éditions Trait d'Union, Montréal, 2004, p.351-352).

Voilà, c'est tout pour le moment. Mais comme le soralisme n'a pas dit son dernier mot, moi non plus.

Charles Tremblay

5 commentaires:

  1. Note du 4 avril 2013 : J'ai essayé tous les liens Dailymotion de mon texte et aucun ne se rend là où il faut. Tous se rendent à la page d'accueil de Dailymotion. Il semble que l'auteur HWFRANCE et HWFRANCE1 ait retiré ses vidéos de la plateforme (ce qui est fort regrettable).

    Je suis sincèrement désolé pour les problèmes que cela occasionne pour la bonne compréhension du texte.

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour ton analyse, j'ai eu aussi a en découdre avec SoraloFolaso se con fait circuler des vidéos de propagandes anti-musulman .
    http://www.youtube.com/watch?v=ZDzFedDXAwA&lc=jB4VLkc7SRzI1kXkJJwHvy3hZknC4mw86NF4-Lw2WOk
    j'habite a proximité de la ville cité dans la vidéo et je peux certifier que tout ce qui est dit dans cette vidéo est faux et même très insultant pour la communauté musulmane.Quand a Soral le gourou,il suffit de regarder sa biographie pour cerner le personnage.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vu cette vidéo où il se comporte de manière totalement impolie.
    De plus , il fustige les "écolos" anti-chasse, comme si tous les anti-connerie étaient écolos ,( qu'il se renseigne ) en faisant l'apologie de cette "activité" , super enrichissante à base de journées de bouffe , d'alcool , de 3 ou 4 tirs pour flinguer quelques oiseaux ... , et de sieste pour clôturer l'ensemble ... C'est pathétique !

    RépondreSupprimer
  4. J'avoue avoir, comme bon nombre de "repentis", soutenu et suivi dans un certain sens et pendant plusieurs mois ce personnage Soral. Pour ce qui est de SoraloFolaso, j'ai à plusieurs reprises pu avoir à tomber sur certains de ses commentaires dénigrant Soral. Ce SoraloFolaso ne m'a pas l'air méchant, mais certains commentaires me semble un peu... louches !!

    RépondreSupprimer
  5. A 12:06 - il soupire à propos de Laborit -
    Il dit que Laborit n'était pas un penseur HA HA HA !!! ah c'est magnifique il détourne tout - il est borné jusqu'au bout du bout c'est incroyable de dire un truc pareil. Laborit lirait en lui d'une façon prodigieuse - il le sait parce que ça a dû lui faire mal de lire "l'éloge de la fuite", (je conseille cette merveille).

    RépondreSupprimer