mardi 9 avril 2013

Tariq Ramadan, les basses manoeuvres soraliennes et le "spectacle"

La dernière attaque bête et gratuite d'Alain Soral contre Tariq Ramadan le 5 avril dernier donne à la Jérusalem des Terres Froides une nouvelle occasion de faire dans le Soral-bashing. C'est que lorsque le soralisme s'écroulera comme s'est écroulé le national-socialisme allemand, l'administrateur/modérateur tient à pouvoir dire qu'il a apporté sa contribution à l'éradication de cette mouvance politico-sectaire. Cet article se divise en trois : Tariq Ramadan pour commencer, suivi de la pratique soralienne du lynchage public (avec un passage sur les "ferme-là à jamais") et une conclusion sur la décision du gourou de ne plus faire de vidéos mensuelles et la démonstration qu'il n'est pas digne de confiance pour les dissidents.

---

Alain Soral poursuit sa petite vendetta personnelle contre l'un des ennemis qu'il s'est déclaré, Tariq Ramadan. Les habitués du cas-Soral connaissent tous la sortie du "mystique authentique" contre le théologien et c'est celle-ci qui a servi de trame narrative pour l'incroyable vidéo de ParanoMagazine. Comme avec Michel Collon, Annie-Lacroix-Riz et Marc-Édouard Nabe, aucun tort n'avait été fait par Ramadan à Soral quand celui-ci a décidé de lancer les hostilités. En apparence, ça ressemble à une prise de conscience soudaine de la part du "grand sheikh chauve" mais en réalité, quand "Poupeto-c'est-moi" fait ces attaques-surprises, c'est prémédité de longue date. Le "boxeur hégélien" avait envie d'en découdre avec Collon et l'affaire du prétendu "boycottage belge de Comprendre l'Empire" en 2011 lui a servi d'excuse. De même avec Nabe, dont il est évident que le "mystique authentique" avait l'intention d'en découdre avec lui bien avant l'article de Flash en 2010. Après le "petit joueur" pour Collon et le "stalinisme" pour Lacroix-Riz, maintenant c'est FRÈRE Tariq qui serait incapable de faire face à la vérité, Frère Tariq qui répond... à côté.

Pour commencer, attardons-nous au titre. C'est encore un titre pernicieux et pas neutre du tout, une pratique régulière chez E&R. FRÈRE Tariq, c'est une attaque vicieuse pour associer l'homme avec son grand-père, le fondateur des Frères Musulmans. Alors que Soral est si prompt à s'insurger lorsqu'il est attaqué sur ses origines, il est aussi le premier à utiliser ce même procédé contre les autres. Deux poids, deux mesures, comme un gourou de secte qui vit dans un microcosme clôt avec ses adeptes-idolâtres. Quand à "répond... à côté", c'est une affirmation gratuite. D'abord, lorsqu'on écoute la vidéo présentée sur la page d'E&R, on voit que l'entrevue est réalisée de façon inopinée, improvisée, sans aucune préparation. Il est fort probable que Ramadan n'avait pas prévu faire cette vidéo mais comme on le lui a poliment demandé et qu'il avait quelques minutes disponibles, il a accepté de bonne grâce (on remarque la présence d'autres personnes là où c'est enregistré et que Ramadan a encore son manteau sur le dos). À l'écoute de l'homme, on voit qu'il est prêt à répondre à ses critiques et qu'il est assez avisé pour éviter de personnaliser davantage le débat (contrairement à "l'homme de la pudeur du Nord" qui personnalise et psychologise toujours au maximum ses débats contre les autres). C'est pourquoi Soral n'est pas mentionné directement mais on perçoit aisément que c'est de lui que Ramadan parle. Donc d'aller dire que FRÈRE Tariq (ce qui sonne autant maçonnique que confrérie musulmane) répond "à côté", en toute rigueur intellectuelle, ce n'est pas justifié. C'est plutôt de l'ordre de l'attaque ad hominem.

C'est vrai que la coopération de Ramadan avec le Qatar n'est pas la meilleure initiative de sa carrière. Malgré le ridicule démontré par la vidéo de ParanoMagazine sur l'accusation soralienne, il est avéré que le régime qatari est l'un des moins légitimes de la planète, qu'il est profondément impliqué dans la déstabilisation actuelle de la Syrie et que le quart de la superficie de son territoire est une base militaire états-unienne. Même avec son érudition et sa réputation universitaire, Ramadan aurait tout avantage à garder le plus de distance possible entre lui et la bande de bédouins milliardaires. Mais il reste que l'acharnement soralien est injustifié et les anti-Soral lucides savent bien que les raisons invoqués par "Poupeto-c'est-moi" ne correspondent pas à ses motivations profondes, qui sont toujours de l'ordre de la rancune personnelle, de la jalousie et autres motivations sans noblesse. Et ce quand ce n'est pas un simple calcul politique pour s'attirer un maximum de guignols.

---

Bien sûr, cette page d'E&R est destinée à faire grimper l'audimat du site, avec plus de 196 commentaires au moment où j'écris ces lignes : un bon nombre de soraliens brainwashés qui répètent et intériorisent les propos de leur maître et quelques uns qui protestent contre l'idée que Ramadan répond "à côté". Mais il y a plus. Depuis quelques jours, les habitués de L'Encyclopédie du soralisme ont remarqué un "relâchement" chez les modérateurs (pourtant très zélés) d'E&R. Le 3 avril, "ronron" signale l'existence d'un commentaire férocement anti-Soral (celui de "Anonyme premier") qui a passé le barrage de la modération, ce qui est assez inhabituel. "Alty" répond à "ronron" que l'équipe d'E&R a dû laisser passer ce commentaire pour que la meute soralienne se charge du lynchage "dans les « règles » de de la quenelle" et je suis d'accord avec lui. Ça me rappelle celui qui avait dit que la vidéo "Ils sont malades ? Qu'ils crèvent !" n'avait pas sa place sur E&R et que le modérateur avait laissé passer pour lui répondre lui-même devant tout le monde : "Moi, c'est toi que je voudrais qui crève". Mais ici, dans le forum de la vidéo de Ramadan, il y a encore pire. Nous avons un cas flagrant où c'est l'association soralienne elle-même qui a installé un commentaire pour qu'il soit démolit par la bande de zombis (ce qu'ils ont fait avec zèle et délectation).

Ce commentaire en question est le #375871 de "TA’ABATA CHARANE". La première indication qu'il s'agit d'une implantation par les administrateurs d'E&R, c'est sa longueur excessive. À l'époque de ma controverse contre Salim Laïbi sur René Guénon dans les forums d'E&R (en 2011), il était possible d'y laisser de très longs commentaires mais peu de temps après, une limite de 2500 caractères fut imposée "pour soulager le travail des modérateurs et éviter de lasser les lecteurs". J'ai fait un petit test avec le commentaire de "TA’ABATA CHARANE" : je l'ai copié-collé pour voir s'il allait être accepté de nouveau et non, le site indique qu'il est trop long pour être publié. C'est donc forcément une initiative de la maison, et je ne suis pas le seul à l'avoir remarqué, un certain "FMA" l'affirme également:
comment se fait-il que le message de TA’ABATA CHARANE soit si long alors que moi je ne peux pas depasser 2500 caractères ? y’a-t-il la une preuve d’un complot americano-egalito-reconciliacionisto :))
Il y a aussi la lecture du message lui-même qui indique que c'est l'administration d'E&R qui l'a placé là. L'auteur y parle de commentaires qu'il a écrit sur le site mais qui ont été censurés, ce qui l'a résolu à écrire ce "courrier" (c'est le mot utilisé). C'est donc une lettre que l'équipe soralienne a reçu et qu'elle a placé dans le forum dédié à Ramadan pour laisser sa meute procéder au lynchage (on remarquera que dans la lettre en question, il n'y a aucune référence à l'islamologue d'Oxford). E&R a évité de l'installer de façon trop voyante, comme par exemple à l'espace où on retrouve les articles de « l'ateliE&R » (là où fut présenté le "vide-ordure" contre Marc George), car l'intention de lynchage aurait été alors trop évidente aux yeux du public. Le choix du forum dédié à Ramadan s'imposait doublement du fait que l'auteur s'identifie comme "vrai musulman", en opposition contre chi'ites et alaouïtes qui eux ne seraient pas de "vrais musulmans".

Ce genre de  procédé fait fortement penser à l'affaire "Clément Moulin de Saint-Cast le Guildo" (voir mon premier article contre Soral). Le cas est similaire : un crétin qui ne mérite aucun intérêt écrit des conneries à Soral, qui lui réagit à outrance et se sert de son fan-club pour régler le compte. Bien sûr, ce procédé est applicable seulement quand l'auteur écrit de réelles, énormes conneries irrécupérables. Si quelqu'un écrit une critique intelligente contre "l'entraîneur de boxe anglaise qui n'appelle jamais la police", celui-ci ne prendra pas la chance de lui donner la moindre visibilité que ce soit. Autrement, cela pourrait faire réfléchir la bande de zombis (ou du moins, les quelques uns qui ont encore deux ou trois neurones) et c'est un risque trop grand pour la cohésion de l'entreprise soralienne (E&R et les 4 PMEs, tous à la même adresse).

Étant éprouvé, le procédé contre "TA’ABATA CHARANE" a bien fonctionné, il y a sur le forum plus d'une vingtaine de réponses qui suivent l'implant d'E&R. Il a fonctionné parce que l'auteur tend le bâton avec lequelle il va se faire battre. Affirmer que le chi'isme, ce n'est pas de l'Islam, c'est très grave. Quoi qu'il en soit, l'existence de cette affaire "TA’ABATA CHARANE" est une preuve supplémentaire (une parmi tant d'autres) de la duplicité soralienne. Sans compter que ça permet à Soral de garder ses "troupes" en état d'alerte au cas où il voudrait les mobiliser contre des cas plus sérieux.

---

Toujours dans le forum de la vidéo de Ramadan mais pas en lien direct avec l'implant dont on vient de parler, le sadisme de "l'humour mortifère soralien" se poursuit. Nous avons ici deux émules débiles du "ferme-là à tout jamais" dieudonesque. Le premier, "Jean", qui invite "Tremah" soit à ré-écouter la vidéo, soit à se taire à tout jamais (#376305), c'est-à-dire à ce que s'il ne ré-écoute pas la vidéo, qu'il crève et qu'on n'entende plus jamais parler de lui. Sadisme vous avez dit ? Surtout que le propos de "Tremah" n'était qu'une tentative un peu maladroite d'humour. Mais bien pire que "Jean", nous avons "FMA", qui dans une réponse à "Salah" (dans le suite des réponses à "TA’ABATA CHARANE", #376341), ne lui dit pas "fait cela ou ferme-là à jamais" mais lui lance directement "dans tous les cas FERME LA A TOUT JAMAIS" (les majuscules proviennent de l'original). Cette fois, parce que "Salah" a écrit quelque chose qui n'a pas plut à "FMA", celui-ci en arrive à souhaiter ouvertement que l'autre meurt. Car les soraliens pourront protester tant qu'ils voudront, c'est exactement cela que "dans tous les cas FERME LA A TOUT JAMAIS" veut dire, que l'autre crève, peu importe les circonstances. C'est avec ce genre d'exemple que je peux prendre mesure de l'aspect délétère du soralisme. Ceci dit, il y a peut-être l'espoir d'une amélioration de la situation car dans ce cas précis, après son premier message, "FMA" s'excuse auprès de "Salah" et lui dit :
N.B : enfin je dirais que l’art de l’humour n’est pas donné à tout le monde, j’ai cru faire une plaisanterie à la dieudo, en disant FERME LA A TOUT JAMAIS, mais je crois que j’ai fais une connerie, je te demande pardon.
En voilà un qui vient de comprendre à quel point le "ferme-là à jamais" de Dieudonné n'est pas drôle du tout et qui réalise ce que ça signifie en réalité. Espérons que d'autres soraliens auront cette même prise de conscience.

---

Dans l'une des vidéos en duo avec Gabriele Adinolfi du début mars 2013, Soral affirme qu'il est de moins en moins intéressé à faire des vidéos mensuelles, tout comme il nous avait dit il y a quelques temps qu'il était de moins en moins intéressé à écrire. Il prend là un bien grand risque car les vidéos mensuelles sont la base de toute son organisation mais j'arrive à comprendre ce qui peut bien le motiver ainsi. Il y a d'abord la paresse, car il est bien connu que l'homme est un lâche devant le travail. Il suffit de feuilleter quelques uns de ses ouvrages, surtout son petit opus noir et son recyclage des anciens articles de Flash, pour constater le peu de vaillance de l'homme qui se dit pourtant un modèle de virilité. On se souviendra également de ce passage dans l'une des vidéos mensuelles où "Grosal" éprouvait le besoin de se justifier qu'il "bosse", ce qui n'aurait pas été nécessaire s'il était vraiment actif. Il y a aussi le fait que "AS" en a de moins en moins à dire et qu'il se répète de plus en plus. Mais surtout, je pense que la raison principale qui pousse le "boxeur dans la paix des opiacés" à faire marche arrière avec ses vidéos mensuelles est qu'il est conscient à présent de toute l'opposition coalisée qu'il a contre lui. Désormais, à chaque fois qu'il voudra s'avancer avec une vidéo mensuelle ou une publicité kontre-kulturelle, il sait que ce sera scruté à la loupe pour se faire tomber dessus à la moindre occasion présentée. Le "dragueur hégélien survivaliste" n'a plus le droit à l'erreur et il le réalise davantage à chaque jour. Déjà, la réponse non-nécessaire qu'il a donné à HWFRANCE le 10 mars dernier l'a fait terriblement mal paraître. Une autre gaffe du même genre et Paf !, malgré toutes ses astuces, l'équipe administrative d'E&R sera incapable de racheter l'image du "virtuose du logos". Le "marxiste marchand de pinard" a tout intérêt à se faire le plus discret possible mais comme il a une demande à combler pour assurer la prospérité de la business, E&R va tenter de remplir le vide avec des insipidités comme les goûts musicaux du gourou (vraiment très intéressant de perdre son temps à écouter ça alors qu'il n'est censé ne rester que 5 à 10 ans de notre monde "civilisé" !). Ces vidéos compensatoires et ces recyclages comme la vieille discussion téléphonique avec Jean Robin sur la télévision publique ne remplaceront pas les rendez-vous mensuels et la manoeuvre ne fonctionnera que sur une très courte période. Lui qui a déjà l'air dépressif depuis sa publicité kontre-kulturelle de février 2013, il pourrait bien tout foutre en l'air avant la fin de cette année. Par ailleurs, la désagrégation est peut-être déjà sérieusement amorcée ; je ne pense pas que Yahya Gouasmi ou Dieudonné l'ait apprécié que Bonnet de Soral révèle le financement iranien de la liste antisioniste, et encore moins les Iraniens eux-mêmes. Surtout pour se faire dire que finalement, ces 3 millions, c'était pour du "spectacle", ce même "spectacle" qu'il condamne aujourd'hui pour ses vidéos mensuelles. Il y a désormais preuve sur vidéo, consultable par tous, que Soral n'est pas digne de confiance, pas même pour Dieudonné, à qui pourtant toute la loyauté et la soumission du "sociologue de la drague" est acquise (L'humoriste est l'un des rares, peut-être le seul, qui peut discréditer Soral instantanément et irrévocablement).

J'anticipe déjà la dislocation de l'association soralienne tout-au-long de ce qui reste de 2013. Le "boxeur du logos" dérape de plus en plus souvent, de plus en plus gravement, et il ne suffit que d'un seul dérapage au-delà de la ligne de non-retour pour qu'il en soit terminé à tout jamais du soralisme. Ce n'est pas moi qui s'en plaindra et je compte bien assister à ce "spectacle".

Charles Tremblay

2 commentaires:

  1. http://www.youtube.com/watch?v=53Wg9TrNeho

    En fait Soral critique Tariq ramadan parce que tariq avait dit qu'il était dans la conspiration délirante.

    IRIB a fait de la manipulation en mettant le titre "Tarik Ramadan répond à Alain Soral " en ressortant cette vieille vidéo . Je m'en souviens qu'elle existait sur un autre compte .

    Soral aimait ramadan et voulait se rallier a lui on dirait . Avant il disait qu'il était légitime pour les musulmans...
    http://www.youtube.com/watch?v=j2NzSrzjp3w

    RépondreSupprimer
  2. http://www.youtube.com/watch?v=tyk-_tan1lg
    Nouvelle vidéo de Ramadan en réponse a Soral . Le stalker avait fait un article sur soral si vous n’étiez pas au courant .

    RépondreSupprimer