samedi 4 mai 2013

Passe-droits soraliens (3)

"Gaëtan" a eut le droit encore une fois de dépasser la limite régulière du nombre de caractères dans un commentaire d'Égalité et Réconciliation, avec une nouvelle réplique à "Gege John Schaeffer" de plus de 2984 caractères (alors que la limite normale est de 2500). Depuis que la Jérusalem des Terres Froides a commencé à répertorier ces anomalies, elle est rendue à cinq spécimens du genre dont quatre du même auteur.

Ce qui suit est le prolongement de la conversation rapportée dans Passe-droits soraliens et Passe-droits soraliens (2). Il y a d'abord un commentaire de "Gaëtan" qui respecte les normes et un second qui est ce nouveau message trop long. Le sujet reste le même, le gros délire schizoïde « d'ésotéro-occultisme de sorcellerie satanique ». Comme l'auteur le dit lui-même dans sa dernière réplique : "Moi quand je dis satanisme, je peux te dire qui, quoi, comment et quand...Ce n’est pas qu’un mot, il y a une réalité concrète derrière...".  Selon son dire, il connaît la "réalité concrète" derrière ce qu'il appelle "satanisme" et puisqu'il s'agit d'un soralien, qu'il sait mieux que nous ce qui est bon pour nous car il connaît "la réalité concrète du satanisme" et qu'il veut passer par un processus révolutionnaire... En plus, selon ce "spécialiste en satanisme", le passage par Soral est obligé car : "Si tu n’as pas de maître à penser Gégé comme dit l’adage Satan est ton maître que t’en aies conscience ou non...". Quand le responsable de la JTF affirme que le soralisme, c'est un niveau supérieur plus intense du Nouvel Ordre Mondial, difficile de ne pas prendre tout ceci comme un indice allant dans ce sens.

Voici le nouveau commentaire de "Gaëtan" qui respecte la limite de caractères d'E&R :

Plutôt scolaire, ah Gégé on me l’a jamais faite celle là, au contraire tout le monde croit que je suis givré... Tu es un curieux personnage, je t’aime bien... Je n’ai pas peur de l’abîme et je te rappelle que Nietzsche a fini cinglé donc c’est un très mauvais exemple...Si j’étais scolaire comme tu dis, j’aurais fait de longues études et je ferai partie de la classe dirrigeante...ce n’est pas le cas...mais ne parlons pas de moi...
Trouves-tu Soral, Hillard, Salim Laïbi, Stan Maillaud scolaires ?
Parce qu’ils sont arrivés à ces conclusions là eux aussi et s’ils sont scolaires qui selon toi n’es pas scolaire ? David Icke par exemple ? (Je te pose ces interrogations par pure curiosité pas pour te juger ou quoi que ce soit...)
Quel est selon toi le fléau de notre temps ? Et comment le combattre ? J’ai franchement du mal à cerner ta pensée mais sûrement parce que je suis trop scolaire comme tu dis alors comme tu m’as l’air original et sympathique avant de te traiter de petit con prétentieux inculte...j’aimerais avoir ton avis, ça m’intéresse peut-être as-tu vu d’autres réalités ?
Eclaire ma lanterne...
Je reste cependant convaincu que ton approche n’est pas la bonne et nous fera perdre mais si tu ne crois pas en Dieu je comprends que l’abîme te fasse peur mais moi l’occulte ne m’a jamais effrayé, ni le surnaturel d’ailleurs... Je pense que nous sommes des êtres de lumière et que si nous agissons en notre âme et conscience nous sommes impérissables, incorruptibles, et sauvés devant l’Eternel...mais ne crois pas que je passe mon temps dans la cuvette des chiottes du satanisme à vomir parce que ça pue...J’aime le beau, le vrai et le juste...je m’en enivre autant que possible seulement voilà le satanisme c’est comme un feu qui grandit, grandit et grandit...On peut s’en désintéresser jusqu’au jour où on l’aura aux fesses...là on va se retourner et constater avec stupeur "oh mais tout est en flammes." eh oui...vous n’avez pas voulu éteindre l’incendie par peur de vous brûler et le voilà à vos portes mes amis !!!
Mais bon dis-moi plutôt ton analyse et tes solutions ????
Merci à toi d’avance...

Voici le second commentaire, la toute-dernière anomalie repérée en matière de commentaires :

J’utilise les termes homologués Gégé, c’est comme antisémite...On pourrait se dire oui mais comme les ashkénazes et les sépharades ne sont pas sémites, eh bien...si on dit "Mort aux Rothchild" ce n’est pas de l’antisémitisme...C’est vrai en soi mais va dire ça au tribunal...va dire ça aux gens...on est quand même obligé de raisonner avec des termes usités. Tu parles du capitalisme et de sa logique de mort, je pourrais te dire oui comme les crétins du NPA qu’est-ce que c’est le capitalisme, c’est aussi un mot valise... Moi quand je dis satanisme, je peux te dire qui, quoi, comment et quand...Ce n’est pas qu’un mot, il y a une réalité concrète derrière...
Je ne crois nullement ce qu’on me dit, je fais mes enquêtes, je recoupe les sources, je relie les points etc. etc. et je valide ce que dis Soral, Hillard, Salim, etc. parce que je l’ai vérifié et j’ai mis à l’épreuve toutes leurs thèses et qu’en plus nos adversaires ne se cachent même pas, c’est l’open conspiracy comme l’écrivait H. G Wells donc quand on a toutes les présomptions, les éléments à charge, les preuves officielles et les aveux voire les revendications des intéressés...Je ne vois pas ce qu’il faut de plus et ceux qui cherchent ailleurs la vérité ne la trouveront jamais...
Pour le bon côté des choses, c’est du même acabit, on a tout les sagesses, les écrits sacrés, les évènements surnaturels, les miracles, l’intuition, la nature, les penseurs... Je sais qui sont mes maîtres à penser Jésus, Jean-Jacques Rousseau, les philosophes grecs, les grands auteurs du calibre de Céline ou Guénon... Les historiens comme Henri Guillemin, Jacques Bainville...les poètes surtout Baudelaire...tous ces grands esprits m’ont forgé...
Si tu n’as pas de maître à penser Gégé comme dit l’adage Satan est ton maître que t’en aies conscience ou non...
Donc moi si j’étais toi j’irais voir si les pensés non scolaires que je crois détenir de moi-même ne viennent pas d’ailleurs... Tu parles comme un franc-maçon, j’en connais un personnellement et lui c’est pareil il se croit libre de toute pensée... mais il se trompe...Il croit que parce qu’il est maçon, il est au-dessus des idéologies, de la politique, de la religion, tout ça, ça lui passe au-dessus comme il me dit...comme si la franc-maçonnerie n’avait ni but ni pensée...
Je crois comprendre que tu as fait de la prison, j’ignore si tu as découvert ton côté féminin dans les douches, j’espère que non...il y a des séjours qui se passent plutôt bien, je viens de la cité donc je peux en causer mais voilà j’ai l’impression que ça t’a beaucoup marqué... Tu planes un peu, tu n’es pas un imbécile au contraitre et ça se sent mais voilà t’es un peu sur un nuage reviens parmi nous...base-toi sur du concret et pas sur des trucs de samouraï, on n’est plus à l’ère edo et nous avons déjà assez de bonnes choses dans notre propre tradition pour construire une pensée solide...
Voilà je ne peux pas te dire mieux mais je lirai l’article de ton lien quand j’aurai un moment...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire