mardi 29 octobre 2013

Spécial Halloween : Un repassage mondialiste contre Aleister Crowley et Peaches Geldof

Puisque nous sommes actuellement en période d'Halloween, le tabloïd mondialiste anglais Express a jugé propice de revenir à la charge contre Aleister Crowley,  Peaches Geldof et l'Ordo Templi Orientis. C'est le principe-même de la propagande; répéter, répéter, répéter jusqu'à saturation, jusqu'à ce que cela semble « aller de soi ». La Jérusalem des Terres Froides avait suivi cette affaire de la fille de Bob et son intérêt pour les livres de Crowley au début de mai de cette année (le 2, le 5 et le 6). Il était souligné que sur ce sujet, les massmédias mondialistes et les zozotériques soraliens s'entendent comme larrons en foire; ils ont le même avis. Alors qu'ils sont les premiers à venir dire que les massmédias sont des menteurs, dès qu'il s'agit de la campagne de salissage contre Aleister Crowley, les zozotériques soraliens prennent les propos de ceux-ci comme une pure parole d'Évangile...

L'article que la JTF reprend ici est un peu plus étoffé que ceux de mai. Il y a les propos de trois imbéciles : un « wicca blanc » qui se la joue « païen » avec des présupposés chrétiens gros comme une montagne, un protestant et un catholique dont leur « foi » les oblige à croire que Crowley est satanique (ainsi que tout ce qui ne relève pas de leur propre dénomination religieuse). Le premier est le plus affligeant; pour en avoir rencontré plusieurs en tant que libraire ésotérique, votre serviteur connaît ces prétentieux qui affirment ne pratiquer que de la « magie blanche ». Très souvent, le qualificatif « blanc » n'est qu'une excuse pour se dire meilleur que le voisin et en plus, on les voit souvent pratiquer leur magie « irréprochable » et ne pas être les personnes les plus agréables à côtoyer dans le reste de leur vie profane. Dans le cas de ce Kevin Carlyon, l'auteur de ces lignes ne saurait dire s'il s'agit d'une de ces personnes mais quoiqu'il en soit, ses histoires de « white witches » et de « black arts » démontrent qu'il ne sait pas de quoi il parle. Quand on connaît réellement « le blanc », on connaît forcément « le noir ». Une invocation d'ange et une évocation de démon (pour rester dans le mythe chrétien), c'est la même chose au niveau de la pratique rituelle. La seule différence est dans l'orientation donnée, avec le type d'offrande, l'état mental exigé, l'horoscope favorable, etc. Et pour ce qui est de « baisser ses culottes » dans l'OTO, s'il est vraiment un « high priest of witches » il devrait être conscient des liens intimes entre la magie et la sexualité et qu'enseigner ce qui les relie ne signifie pas nécessairement « passer par la couchette ». Son histoire de recommander un monitoring de l'OTO ressemble davantage à un coup bas d'un concurrent à un autre dans le même business qu'à une philosophie d'élévation spirituelle. À ce compte-là, il faudrait aussi faire ce même monitoring à de nombreux groupes de style « wicca » et « white witches » comme celui de M.Carlyon ; des initiations et autres rituels où il y a obligation de « baisser des culottes » (pour la déesse-Nature et le dieu-Cornu), ça s'est déjà vu en mode « sorcière ». Le responsable de la JTF ne mets pas toutes les wiccas dans le même sac, les « sectes-sorcières » ne sont pas la norme dans cette mouvance mais elles existent également et pour ce qui est de l'OTO, il faudrait savoir de quel groupe il s'agit car comme il a déjà été expliqué le 2 mai dernier, « OTO » est un acronyme très généraliste qui englobe plusieurs courants très différents, aussi différents que peuvent l'être sunnisme et chi'isme.

Pour ce qui est des deux chrétiens, ils racontent évidemment qu'il y a une pléthore de groupes satanistes et que la ligne qui sépare occultisme et satanisme est floue et ténue. Rien de nouveau de ce côté. Et pour ce qui est de madame Geldof, l'auteur de ces lignes doute encore du sérieux de sa démarche. Peut-être s'est-elle attelée réellement et sincèrement au travail du « Grand Oeuvre » mais jusqu'à preuve du contraire, il est permis de penser qu'il ne s'agit là que d'un divertissement de bourgeoise désoeuvrée et que ça lui passera comme le reste...



Ceux et celles qui désirent aller plus loin de façon sérieuse sur Aleister Crowley peuvent toujours aller voir cette entrevue de Tobias Churton à Watkins Books, auteur de la plus récente biographie du natif de Leamington Spa.

---Youngsters lured into the world of Satan by Halloween---

Par James Murray
Paru sur le site de l'Express le dimanche 27 octobre 2013

YOUNG people caught up in the spirit of Halloween are being urged to beware Satanic groups seeking new recruits through the internet.

White witche Kevin Carlyon is worried that young people are being drawn to the black arts
White witche Kevin Carlyon is worried that young people are being drawn to the black arts.

Kevin Carlyon, the high priest of British white witches, warned last night that there has been a huge resurgence of interest in witchcraft.

“Unfortunately some people are then showing an interest in certain groups which in my view do not ­represent the core beliefs of a love for the god and goddess of nature.

“On the internet there are charlatans offering to do ouija board ­sessions and tarot card readings for ridiculous sums of money and they should be avoided at all costs.”

Carmarthenshire Congregational minister the Rev Felix Aubel told the Sunday Express: “People can spend an awful lot of money and not realise they are being drawn into something which could also cause them psychological harm.”

Mr Carlyon said the authorities should monitor some groups, including the controversial O.T.O., because of the alleged sex rituals held during some meetings. “I constantly tell people that nothing in witchcraft involves taking your clothes off,” he said. The European headquarters of O.T.O., which stands for Ordo Templi Orientis (Order of the Temple of the East), is just a street away from Kevin’s home in St Leonards-on-Sea, East Sussex.

Infamously, it was once run by occultist, heroin addict and kinky sex advocate Aleister Crowley, who died in nearby Hastings aged 72 in 1947.

His disturbing teachings in several books live on with believers in O.T.O. lodges across the country. Singer Bob Geldof’s daughter, Peaches Geldof, has an O.T.O. tattoo on her arm and has in the past urged her Twitter followers to buy Crowley’s books, which include one on ­so-called “sex magick”, involving ritualistic sex.

witchcraft, halloween, witch, satan, sex, cult, peaches geldof, tarot, ouija, satanic, oto, o.t.o.,
Peaches Geldof has urged fans to buy Aleister Crowley's book

Peaches, who used to live in Hastings with her late mother, television star Paula Yates, does not speak about her apparent interest in the group and her agent did not return a call to the Sunday Express. An investigator seeking to join the Shemesh (Hastings) Lodge was denied membership after meeting a member called Sheldon in a pub.

At one point during the “interview” Sheldon said the Bible was full of lies and offered the view that he does “not have a problem with sex magick”. He declined to give an interview to the Sunday Express. In an e-mail he said: “Do what thou wilt shall be the whole of the law. Love is the law, love under will.” Crowley died in a nursing home in Hastings, which is now the Robert de Mortain pub.

Manager Thierry Brecqueville said: “This year there has been a huge interest in Crowley.

“His followers come and want to know exactly where he died. It was supposed to be room 13 of the home, which is now the main room of the pub. Some of them ask to stay the night but we don’t have any rooms to let. I have no idea what they want to do in the middle of the night, but you can guess.

“Crowley’s ghost has apparently been seen outside. A lot of young people seem interested in him.”

Kevin Carlyon believes there are tens of thousands of witches in Britain and the number is rising, partly fuelled by an explosion of pagan-related websites.

witchcraft, halloween, witch, satan, sex, cult, peaches geldof, tarot, ouija, satanic, oto, o.t.o.,
Peaches Geldof's O.T.O. tattoo

A census recorded 1,000 witches in Suffolk and some 200 witches in Wales, where followers of black arts have been criticised by the Bishop of Monmouth for holding sick rituals on sacred ground.



Bishop Dominic Walker said he had been called on several times to help people escape the clutches of Satanic groups.

He said: “Those who belong to occult groups – where someone has got into a black magical group or satanic group – can find it very difficult to get out.

“There can be peer pressure and sometimes they’re controlled by fear. They’re told if they leave, if they disclose any of the secrets, they’ll be cursed. It’s a sort of religious ­version of belonging to a gang.”

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire