vendredi 9 mai 2014

Peaches Geldof a succombé à une overdose (exit les « illuminatis satanistes »)

Et voilà, la vérité est faite sur le décès malheureux de la jeune Peaches Geldof et n'en déplaise aux zozotériques soraliens, il ne s'agit pas d'une vengeance satanique ou d'un meurtre magique illuminati. La Jérusalem des Terres Froides a vu juste dès le début : une overdose de drogue, ce qui est souvent le cas avec ces jet-setters désoeuvrés pleins aux as. Peaches pouvait se payer toute l'héroïne qu'elle voulait, sans être sérieusement inquiétée par les autorités policières en raison de sa notoriété médiatique, et elle a finit par en « claquer ». Ironie de l'histoire, elle est morte de cette même substance dont était accro Aleister Crowley, à la différence près que l'héroïne d'avant-guerre était sûrement moins raffinée et moins brutale et que celle qu'on peut trouver en cette première moitié du XXIième siècle, surtout quand on a les moyens de se payer l'authentique et non un produit frelaté de petit revendeur de rue. Bien sûr, les zozotériques soraliens feront tout pour préserver leur légende urbaine de meurtre magique satanisto-illuminati, avec des excuses du genre que la police anglaise est complice et cache sciemment la vérité, ou encore que les F.'.-M.'. lui ont fournit une substance trop purifiée, mais malheureusement pour nos lascars, le principe du « rasoir d'Ockham » jouera toujours contre eux.


---Peaches Geldof a succombé à une overdose---


Paru dans Star Système (TVA Publications)
Édition du 16 mai 2014 (en tablette en le 8 mai 2014), page 8


La socialite de 25 ans, qui a été retrouvée sans vie à son domicile de Wrotham, en Angleterre, le 7 avril, est décédée d'une overdose d'héroïne. C'est ce que révèlent les analyses toxicologiques effectuées sur le corps de la jeune femme et rendues publiques jeudi par les autorités anglaises. Peaches, qui était mère de deux jeunes enfants, était seule avec son fils d'un an au moment du drame. Comme les policiers n'ont retrouvé aucune drogue en fouillant son domicile, on peut penser que son époux, qui a fait la triste découverte, s'est chargé de faire disparaître tout matériel compromettant avant l'arrivée des secours. Tristement, la mère de Peaches, l'animatrice télé Paula Yates, est aussi morte d'une overdose d'héroïne en 2000. Les conclusions complètes de l'enquête devraient être connues en juillet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire