samedi 22 août 2015

Nouvelle propagande mondialiste contre l'Islam et le Pakistan via les pratiques populaires

Trouvé à la rubrique personnelle magie des actualités-Google de votre serviteur, un article absolument merdique de l'Agence ultra-mondialiste France-Presse sur un fait divers malheureux au Pakistan. Article n'ayant pour seul objectif que de décrire ce pays comme étant un foyer de superstitions dangereuses pouvant mener à la mort, alors que ce genre de fait divers se retrouve en réalité partout sur la planète, même dans l'Occident soi-disant « civilisé ». Ce qui est particulièrement drôle ici est l'insistance de l'agence sur l'expression « magie noire », qui revient trois fois, alors qu'on parle ici d'un exorcisme qui a mal tourné en raison d'une imprudence avec le CO2 dans une pièce mal aérée et de gens qui vont consulter des guérisseurs pour se faire soigner (une pratique vieille comme le monde). Et que dire de l'association de tout-ceci avec la mystique soufie, qui n'a pourtant rien à voir avec ces bonnes vieilles pratiques de magie paysanne. Une volonté consciente de la part des atlantistes pour diaboliser davantage le Pakistan et par l'occasion l'ensemble de l'Islam (d'où entre autre l'utilisation d'une photo du drapeau pakistanais en introduction d'article). Surtout qu'ils ont bien raison de s'attaquer au soufisme, la mystique musulmane bien comprise étant bien le pire ennemi des Zuniens dans cette région du monde. Pas facile de se former des djihadistes idiots utiles pour ses guerres par procuration en Syrie et en Afrique lorsque le peuple atteint un niveau de conscience élevé avec l'aide de ses sages. Il est fort probable que ce soit Brzezinsky qui ait fait tué les soufis afghans dans les années 70 pour ne pas avoir d'obstacle à la création de ses mujjahidins anti-soviétiques, ancêtres des djihadistes actuels.

La Jérusalem des Terres Froides se demande qu'est-ce que l'Agence France-Pute peut bien entendre par « magie noire ». L'exorciste et les guérisseurs font appel à des entités réputées malfaisantes ? L'AFP fait dans la théologie et déclare qui est spirituellement licite et illicite ? L'AFP fait elle-même dans la magie, la sorcellerie et l'occultisme et par conséquent nous dicte avec toute sa « rigueur journalistique » ce qui relève de la « magie blanche » et ce qui relève de la « magie noire » ? L'AFP considère la « magie noire » comme étant un fait objectif démontré empiriquement en laboratoire ?

Pour finir avec cette nouvelle écoeuranterie répertoriée, nous remarquerons le « catch-22 » de l'organisme de propagande atlantiste : selon elle, c'est l'islam « radical » (les talibans, al-Qaïdah et autres du même genre) qui s'oppose aux pratiques magiques « noires » suscitées par les soufis. Donc peu importe de quel côté de l'Islam on se situe, soufisme ou radicalisme, les deux sont indésirables, pour laisser finalement sous-entendre que c'est l'ensemble de l'Islam qui est mauvais. Désolé messieurs les journalopes presstituées, mais « l'équipe » de la JTF ne partira pas en guerre contre le Pakistan et les Musulmans pour satisfaire votre hubris personnelle et vos gros comptes en banque.


---Séance de magie noire mortelle au Pakistan---


RE_2013_08_23T074813Z_2002011739_GM1E98N17PR01_RTRMADP_3_PAKIST 


Par l'Agence France-Presse
Paru dans le Journal de Montréal
Le 21 août 2015


MULTAN - La police pakistanaise recherchait vendredi un soi-disant exorciste en fuite après avoir organisé une séance de magie noire qui a provoqué la mort d'une femme et de sa fille, asphyxiées par un feu censé éloigner leurs démons.

Ce fait divers a eu lieu dans le village de Kot Addu, à une soixantaine de kilomètres de Multan (centre), principale ville du sud du Pendjab, une région pauvre et reculée où les habitants consultent régulièrement des praticiens de magie noire pour se soigner.

Une femme de 40 ans et sa fille de 15 ans avaient ainsi été amenées chez un exorciste par un de leurs proches qui les disait possédées par des démons, a expliqué à l'AFP le chef de la police du district, Awais Ahmed Malik.

Elles sont mortes asphyxiées après que l'homme les a enfermées dans une pièce où il avait allumé un feu pour expulser ces soi-disant démons, a-t-il précisé à propos de cette affaire également confirmée par l'administration locale.

Selon le rapport d'autopsie, les deux victimes souffraient en fait de gastro-entérite, a-t-il ajouté. 

La police a ouvert une enquête pour meurtre contre l'exorciste et une de ses assistantes, qui ont tous deux pris la fuite, selon M. Malik.

Les guérisseurs et autres sorciers sont monnaie courante au Pakistan, pays musulman encore très imprégné du mysticisme soufi qui favorise ces pratiques.

Ils y prospèrent dans ces contrées démunies, peu éduquées et très sensibles aux superstitions, en dépit de la désapprobation de certaines écoles de l'islam radical influentes dans la région.

En janvier dernier dans un village reculé du Sind (sud), un homme avait étranglé cinq de ses six enfants, apparemment parce qu'il était convaincu que ce sacrifice le doterait de pouvoirs magiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire